Capucin. Une variété de poussin ?

A Bruxelles, les congrégations religieuses se sont installées et multipliées au fil des siècles.

Parmi elles, les capucins. A défaut d'être un ordre parmi les plus connus, il n'en n'a pas moins marqué l'histoire de la ville de Bruxelles.

Bruxelles, couvent des capucins, visite guidée Bruxelles, Vincent Beckers
Bruxelles, couvent des capucins, 1700

Le couvent des capucins, que l'on voit ci-dessus en 1700 était situé du côté de la rue Haute et supprimé en 1796, suite au passage des révolutionnaires français.

L'ordre avait débarqué d'Anvers, en 1587.

frère capucin, Bruxelles, visite guidée Bruxelles, Vincent Beckers
frère capucin, Bruxelles

Circulant pieds nus dans des sandales, recouvert d'une capuche en signe d'humilité, les capucins sont une émanation de l'ordre des franciscains, dans sa branche "rénovée", à savoir celle d'un retour à la règle d'origine : pauvreté, charité et aide aux plus démunis.

A Bruxelles, la communauté des capucins était très populaire, grâce à l'aide qu'elle apportait aux pestiférés. Elle disposait aussi d'un service de ... pompiers. Mais oui ! L'ordre des capucins aidait à l'aide dans la lutte contre les incendies, nombreux et ravageurs à l'époque.


Envie d'en savoir plus sur la grande et les petites histoire(s) de la Grand-Place de Bruxelles ? C'est par ici !