• Visite Bruxelles

Condamné à mort sur la Grand-Place de Bruxelles !

Mis à jour : avr. 16


décapitation comtes Egmont et Hornes, Grand-Place Bruxelles

Quand on se souvient que la Grand-Place de Bruxelles a été un lieu où se tenait la haute justice dans le passé, on pense souvent à la décapitation de Lamoral (comte d'Egmont) et de Philippe II de Montmorency (comte de Hornes), des conséquences du mouvement iconoclaste de 1566.

statue des comtes d'Egmont et Hornes, au Sablon, Bruxelles

Ceci étant, n'allez pas imaginer que la Grand-Place de Bruxelles ait servi de place d'exécution à tour de bras.

Généralement, les condamnés étaient exécutés (pendus, roués, ...) à l'extérieur de la ville, comme c'était en usage en bien des endroits à l'époque et ce, à des fins pédagogiques, si vous me permettez l'expression.

Il s'agissait de montrer par l'exemple qu'à Bruxelles, on ne rigolait pas avec les fauteurs de troubles : la ville était commerçante et s'y sentir en sécurité était donc vital pour la santé économique de la ville. Puissent les arrivants empreints de mauvaises intentions s'en souvenir et les honnêtes marchands être en confiance !

A l'entrée de la ville de Bruxelles, au XVIIe ...

L'histoire de la ville de Bruxelles retiendra d'autres condamnations sur la Grand-Place, certaines dramatiques, d'autres plus anecdotiques.

Ainsi :

  • en 1370, dans l'affaire de la profanation des hosties, des juifs ont été condamnés au bûcher

  • en 1523, trois religieux augustiniens, convaincus d'hérésie, ont été livrés aux flammes

On notera aussi, de manière plus anecdotique, mais n'est-ce pas ce que l'on cherche dans le cadre d'une visite guidée de la Grand-Place de Bruxelles ? :

  • si un vendeur de mauvais aliments était mis en vente au marché et que les contrôleurs s'en apercevaient, ces derniers (les aliments) étaient publiquement brûlés sur la Grand-Place. Quelque part, l'opprobre ainsi jetée sur le vendeur était une condamnation encore plus forte que si on s'en était pris à lui;

  • un seul procès pour sorcellerie aboutit à une condamnation au bûcher, en 1595;

  • un porc, reconnu coupable d'avoir tué un enfant, fut brûlé vif en 1529. Si, si, ce que je vous écris là est très sérieux.




Enfin, sachez également que si un bourgeois (habitant du bourg) était condamné, le glas était sonné à l'église Saint-Nicolas, toute proche.


Que tout ceci ne vous empêche pas de profiter de "la plus belle du monde !" et je vous y guiderai avec plaisir.





les secrets de la Grand-Place de Bruxelles                              

la Grand-Place historique

La Grand-Place grand-public

la Grand-Place symbolique

la Grand-Place pour les familles

la Grand-Place architecturale

la Grand-Place sous la loupe

la Grand-Place au second degré

la Grand-Place virtuelle

la Grand-Place en exclusivité

la balade médiévale au coeur de Bruxelles

le Bruxelles historique

le grand tour de Bruxelles

un week-end à Bruxelles

le musée des Beaux-Arts de Bruxelles

le Bruxelles des bandes dessinées

manger à Bruxelles

le musée de la ville de Bruxelles

jeux interactifs

 

© Un Autre Regard - tourisme - Vincent Beckers -  visite Bruxelles - visite guidée de Bruxelles

oeil UAR.png
coq_wallon_2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest