Si les touristes de l'Amigo savaient ...

Si les touristes de l'Amigo savaient ... peut-être logeraient-ils ailleurs ?


C'est que le luxueux hôtel bruxellois ne fut pas toujours un lieu de plaisir pour touristes fortunés de passage.

Ainsi, au XIXe., le nom de l'hôtel était aussi celui de la rue.

Et que trouvait-on dans cette rue ? Ni plus ni moins qu'une prison !

Une petite prison réservée principalement aux délits d'ivresse sur la voie publique.

rue de l'amigo, Bruxelles, visite Bruxelles, visite guidée Bruxelles, Vincent Beckers
On est loin de la prison d'autrefois : hôtel Amigo, Bruxelles

Mais d'où vient cette consonance espagnole, d'amigo ?

La rue de l'Amigo était primitivement connue sous l'appellation de Vruntstaete, rue de l'Enclos. Les Espagnols, au temps de leur domination sur Bruxelles, crurent lire "vriend" (ami).

Ainsi, la rue devint-elle rue de l'Ami : C.Q.F.D. *

rue de l'amigo, Bruxelles, visite Bruxelles, visite guidée Bruxelles, Vincent Beckers
rue de l'Amigo, Grand-Place, Bruxelles

Bien loin des touristes qui séjournent à l'hôtel Amigo, les bons vieux vrais bruxellois se disent toujours entre eux que n'est digne d'être reconnu parmi eux, brusseleir parmi les brusseleir, que celui qui a passé une nuit à l'Amigo ... après une bonne nuit de zwanze, non peut-être ?

Le tout est de savoir où passer cette nuit de dégrisement aujourd'hui ? Sûrement pas à l'hôtel Amigo !


Envie d'en savoir plus sur la grande et les petites histoire(s) de la Grand-Place de Bruxelles ? C'est par ici !

* source : A.Bernaerts, Les noms des rues à Bruxelles, ed. Legrain, 1951,p.16