Alchimiste, le cerf de la Grand-Place de Bruxelles ?


maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles, visite guidée Grand-Place de Bruxelles, Vincent Beckers
enseigne de la maison du Cerf, Grand-Place, Bruxelles

La maison du Cerf, à la Grand-Place de Bruxelles ne s'est pas toujours appelée ainsi.

Comme la quasi-totalité des bâtiments de la Grand-Place de Bruxelles, elle est passée par de multiples autres dénominations avant de prendre celle qu'on lui connaît aujourd'hui.

En ce qui concerne cette maison bourgeoise (au sens d'habitant du bourg) du XVIIIe., elle fut tour à tour dénommée Bourse, Bourse d'Or, Arbre et Cerf-Volant.

Et c'est précisément ce cerf-volant qui agite les curiosités.


cerf-volant, maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles, visite guidée Grand-Place de Bruxelles, Vincent Beckers
cerf-volant de la maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles

Le guide touristique cartésien n'y voit qu'un bas-relief sculpté d'un cerf volant, sans trait d'union orthographique.

La dénomination de l'ornement est à ses yeux un subtil jeu de mots, comme on trouve tant à la Grand-Place de Bruxelles (voir par exemple ici), juxtaposant deux anciens noms du bâtiment.

Les pattes du cerf ne touchent pas le sol, tout bondissant qu'il est, besognant à fuir un chien le poursuivant.


maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles, visite guidée Grand-Place de Bruxelles, Vincent Beckers
enseignes maison du Cerf, Grand-Place Bruxelles

Le guide touristique féru de symbolisme et d'alchimie voit ce cerf volant, telle une illustration de pierre à un texte de Nicolas Flanel, alchimiste célèbre.

Le lien y est effectué avec le Cervus Fugitivus, assimilé au mercure ou vif argent.

Principe femelle à conjoindre au principe mâle que l'on retrouve à un autre endroit de la Grand-Place de Bruxelles; le bas-relief de la maison du Cerf servant ainsi à baliser une des étapes du parcours alchimique de la Grand-Place de Bruxelles.

Le cerf symbolise le Mercure (aspect masculin) et l’Esprit ; la licorne, quant à elle, incarne le Soufre (aspect féminin) et l'âme.



Quant au chien poursuivant l'animal, selon Eugène Canseliet, il s'agirait du canis minor, une autre représentation philosophale du Soufre.

A noter aussi que le canis minor complète le canis major, en lien avec les constellations étoilées. Le canis major se retrouvant juste à l'opposé de la maison du Cerf, à la Grand-Place de Bruxelles.

Voilà qui est certes plaisant à constater et ne clôt certainement pas le débat sur la question de la présence de marques ésotériques à la Grand-Place de Bruxelles et d'un éventuel jeu de pistes entre ses bâtiments, afin de faire pérégriner le Cheminant.

A ce propos, envie d'en savoir plus sur la grande et les petites histoire(s) de la Grand-Place de Bruxelles et ses (éventuelles) pistes alchimiques, maçonniques, ésotériques et symboliques ? C'est par ici !



maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles, visite guidée Grand-Place de Bruxelles, Vincent Beckers
maison du Cerf, Grand-Place de Bruxelles