Kalibabou. Kalibabou ?

Kalibabou. Kalibabou ?

De quoi s'agit-il ?

D'une pratique bruxelloise d'autrefois.

A l'époque, il était de coutume dans les cafés bruxellois d'offrir aux clients du lambic chaud en guise d'étrennes.

Il était mélangé à du rhum et des oeufs blancs, excusez du peu et pardon à votre estomac !

Cette délicate attention s'appelait le kalibabou.

Et dans la foulée d'un gosier rassasié, un pourboire était alors offert à la serveuse.

Pourboire de toute l'année. S'il vous plaît !


kalibabou, coutume bruxelloise, folklore bruxellois, visite guidée Bruxelles, Vincent Beckers
serveuse bruxelloise ravie d'avoir servi un kalibabou

Envie d'en savoir plus sur la grande et les petites histoire(s) de la Grand-Place de Bruxelles ? C'est par ici !